1ère CONDAMNATION D’HOMOSEXUELS EN INDONESIE

PARTAGER SUR

Un tribunal islamique à Aceh, seule province qui applique la charia en Indonésie, vient de condamner un couple homosexuel à 85 coups de cravache chacun.

Les deux hommes, âgés de 20 et 23 ans, ont été pris sur le fait et arrêtés par la police religieuse dans leur communauté de Banda Aceh, capital de la province.

Ils ont été par conséquent reconnus coupables d’enfreindre la loi islamique et condamnés à une flagellation publique, a expliqué le responsable de l’application de la charia dans cette ville, Evendi.

Le juge Khairil Jamal a affirmé que « la cour avait prouvé que les accusés étaient légalement coupables, et sans le moindre doute, de sodomie. »

Il a ajouté qu’ils n’ « avaient aucune circonstance atténuante pour justifier leur acte ou leur accorder un pardon. Donc, ils doivent être punis en conséquence. »

Ce sont les voisins qui ont alerté la milice et ont forcé la porte de leur domicile et les ont été pris sur le fait. Les gens les ont filmés nus avec leurs caméras de portables, ont relaté des groupes d’activistes.

Ces vidéos se sont ensuite répandus sur les réseaux sociaux.

Evendi a dit à CNN que l’exécution publique de la sentence aura lieu dans « une des mosquées de Banda Aceh. »

Les activistes des droits LGBT ont évidemment condamné la sentence. « Ces deux jeunes hommes sont deux Indonésiens qui ne voulaient rien d’autre que vivre leurs vies et avoir leur intimité respectée », a indiqué Human Right Watch.

« Ils attendent désormais leur exécution. Un président pluraliste comme Joko Widodo devrait savoir quelle est la bonne chose à faire dans ce cas et leur épargner la cravache », a ajouté l’association.

L’homosexualité est légale ailleurs en Indonésie, un pays à majorité musulmane qui se flatte d’être modéré et tolérant.

Reste que les analystes estiment que l’Indonésie a pris un tournant de plus en plus conservateur ces dernières années avec une montée de l’intolérance envers les communautés LGBT et ces derniers mois des manifestations importantes contre le gouverneur chrétien de la capitale Jakarta qui vient d’être condamné pour blasphème envers l’islam.

Lire aussi :
L’INDONESIE INTERDIT PLUS DE 80 APPLIS ET SITES GAYS
SURABAYA : 14 HOMMES ARRETES POUR UNE « PARTOUZE GAY »
Le FPI fait une descente dans une supposée « partouze gay »
PAS DE PORTES DANS LES DORTOIRS POUR EVITER L’HOMOSEXUALITE
L’homosexualité bientôt illégale en Indonésie ?
L’homosexualité en Indonésie : entre tolérance ancienne et tabou actuel
Homosexualité : un point de vue depuis la capitale

SOURCECNN
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE