17 PERSONNES DE RETOUR DE SYRIE ARRETEES A JAKARTA

PARTAGER SUR

Les autorités indonésiennes ont arrêté dimanche 17 personnes de retour de Syrie, incluant des enfants. Elles sont suspectées d’être impliquées dans des activités radicales au sein de l’Etat islamique.

Un porte-parole de l’immigration, Agung Sampurno, a affirmé que le groupe a été arrêté dès son arrivée à l’aéroport Soekarno-Hatta à Jakarta, en provenance d’Istanbul sur un vol de Turkish Airline samedi.

Remis à la force anti-terrorisme, « ils sont encore actuellement interrogés. Si nous trouvons une quelconque violation en relation avec le terrorisme, nous continuerons notre enquête. Sinon, ils pourront retourner auprès de leurs familles », a pour sa part commenté le chef de l’unité anti-terrorisme Densus 88, Eddy Hartono.

Lire aussi :
3 TERRORISTES ABATTUS A JAKARTA, DES BOMBES TROUVEES SUR PLACE

La police indonésienne surveille actuellement des dizaines de citoyens indonésiens de retour de Daech afin de déterminer s’ils ont la capacité de préparer et d’équiper une nouvelle génération de terroristes prêts à passer à l’action à domicile.

La police a tué 33 radicaux et en a arrêtés 170 en 2016, une augmentation conséquente par rapport à l’année précédente, selon les statistiques officielles.

Une attaque à la bombe et à l’arme à feu dans le cœur de la capitale en janvier 2016 a tué 4 personnes. Il s’agissait de la première attaque revendiquée par Daech dans le Sud-Est asiatique.

D’après Reuters.

SOURCEBangkok Post
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE