IMPOTS : FINALEMENT UN ACCORD ENTRE L’INDONESIE ET GOOGLE

PARTAGER SUR

Après des mois de négociations, l’Indonésie a conclu un accord avec le géant en ligne Google pour le paiement de ses impôts dans le pays, a affirmé la ministre des Finances mardi.

La dispute avec la firme américaine a duré des mois, les deux parties étant bloquées sur leur position respective, l’Indonésie affirmant que la société basée en Californie avait refusé de coopérer avec son centre des impôts.

Bien que l’accord a été négocié dans le plus grand secret, un responsable indonésien avait cependant affirmé que Google n’avait pas rempli complètement ses obligations fiscales et devait plus de 400 millions de dollars en taxes et amendes pour la seule année 2015.

De son côté, le géant de l’Internet répondait qu’il avait toujours payé ce qu’il devait depuis l’ouverture de son bureau à Jakarta en 2011.

La ministre des Finances Sri Mulyani Indrawati a indiqué aux journalistes mardi qu’un accord avait été trouvé « basé sur la déclaration de 2016 mais, puisque cela est confidentiel, nous ne pouvons en révéler le montant. »

Elle n’a pas donné de détails supplémentaires, et il n’est pas clair si un accord a également été obtenu sur le paiement des impôts avant 2016.

Personne à Google Jakarta n’a également voulu faire une déclaration.

Récemment, l’Indonésie a mis la pression sur d’autres géants de l’Internet, comme Facebook et Yahoo, afin qu’ils accomplissent sur leur devoir de contribuables dans le pays.

Les entreprises de haute technologie se sont ruées ces dernières années sur l’Archipel dans le but de capitaliser sur son nombre grandissant d’utilisateurs en ligne.

Pour l’instant, seuls un tiers des 255 millions d’habitants ont accès au monde digital en ligne mais ce nombre va croitre fortement dans les années qui viennent.

SOURCEDaily Mail
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE